Mobilité

Rochefort: l'effet pervers du nouveau rond-point

publié le:14/04/2017 16:59:00 - mis à jour: 17/04/2017 11:28:48

Le nouveau rond-point de Rochefort attire les camions plus qu'il ne les éloigne du centre. L'objectif était pourtant de faire le contraire. Explications

Une réalisation qui fonctionne... même de trop! Voilà comment on pourrait résumer l'aménagement du rond-point dans le centre de Rochefort. Mi-décembre, c'est la délivrance. Les déviations sont retirées et laissent place à un giratoire flambant neuf. Son objectif: fluidifier la circulation catastrophique générée par l'ancien carrefour et juguler le trafic de poids lourds dans le centre.Quatre mois après la réouverture de la route, force est de constater que la situation diffère quelque peu de l'effet escompté.

"Quand on passe ici, c'est beaucoup, plus simple, beaucoup plus fluide. Du coup, les gens ont tendance à passer par le centre, ce qui n'était pas le but recherché", confie Jean-Pol Lejeune, échevin des travaux.

Et les camions dans tout ça?

Il suffit de se rendre aux abords du rond-point pour constater une chose: le nombre de camions n'a pas forcément diminué. Pour savoir si cette nouvelle installation constitue une véritable épine dans le pied des chauffeurs de poids lourds, nous avons accompagné Benoît Bougard, dans le métier depuis plus de quinze ans. Il s'y rendait pour la première fois et s'est prêté à l'exercice au volant de son semi-remorque de 13,6 mètres.

"On peut franchement s'engager et constater que le rond-point est bien large. Quand on regarde, on passe très bien partout. Là, pour un semi de type normal, ça passe sans aucun problème."

Même si la commune souhaite voir moins de camions s'engager vers le centre, ce nouveau rond-point à malgré tout été pensé pour permettre le passage de véhicules plus imposants.

" On peut franchement emprunter le tronçon ici. On n'hésite pas à monter sur l'îlot prévu à cet effet, parce que c'est ce qu'il faut faire. Mais quand on regarde, ça passe sans aucun problème à gauche et à droite", poursuit le chauffeur.

Des finitions encore à prévoir

Bien décidée à réguler les gros transits vers le centre, la commune réfléchit à d'autres solutions:

"On ne peut pas les empêcher de passer. Et donc dans un avenir indéterminé on souhaiterait faire un rond-point à côté de l'ancienne gare de Rochefort, près de la bibliothèque, de manière à dévier le trafic via le contournement de Rochefort."

Notez également qu'à partir du 24 avril, les dernières finitions seront apportées au giratoire. Une couche de tarmac de quatre centimètres va être posée. Ceci nécessitera la fermeture du lieu et la mise en place de déviations pendant quelques jours.

Sébastien Baillet

Revoir l'Actu

 

Vivre Ici