Institutions

Un gouverneur de "l'identité heureuse" ?

publié le:19/04/2017 19:28:00 - mis à jour: 19/04/2017 21:38:43

Dix ans de mandat comme gouverneur pour Denis Mathen, l'occasion pour lui de se poser dix questions sur la fonction et sur le statut du gouverneur de province. Et d'en faire un colloque.

A quoi peut encore servir un gouverneur de province ? Posée telle quelle, la question recevrait aisément des réponses assez binaires, tant l'institution du gouverneur est assez peu connue, et d'ailleurs encore toujours confondue avec l'institution provinciale en tant que telle.

Plutôt que de se résoudre à cet anonymat forcé, Denis Mathen a souhaité (se) poser dix questions, dix thématiques qu'il a voulu partager lors d'un colloque ce mercredi à Namur, en présence notamment d'une série d'autres gouverneurs de province. Quel rôle jouer en matière de sécurité? Quelle image incarner ? Quel statut dans ses rapports aux collectivités locales... Bref, des débats très actuels pour un personnage public parfois méconnu, dont la fonction est souvent remise en cause. "Est-ce que ce que je fais correspond aux attentes des entreprises, des associations, des citoyens?", se demande-t-il, s'appuyant sur des réponses formulées par différents intervenants.

Terroir et "identité heureuse"

Parmi eux, le journaliste et spécialiste des médias Alain Gerlache a formulé des propositions: et si le gouverneur était celui qui, identifié à un terroir, devait incarner l"'identite heureuse", ce besoin aujourd'hui largement exprimé d'une plus grande proximité?

Dans des domaines aussi variés que le patrimoine, la culture, l'éducation ou encore la sécurité, d'autres intervenants ont resitué le rôle du gouverneur et tracé des perspectives pour le devenir d'une fonction toujours à réinventer. Mais à travers les réponses apportées par ces différents intervenants, ce n'est pas seulement la fonction de gouverneur qui est interrogée, c'est finalement l'ensemble des institutions belges, dans leurs rapports multiples et le lien qu'elles entretiennent avec les citoyens qui est au cœur des débats.

Revoir l'Actu

 

Vivre Ici